Category: Design

Les huit règles à suivre pour un design de présentation simple

« Making the simple complicated is commonplace; making the complicated simple, awesomely simple, that's creativity. » Charles Mingus

Faire simple n’est jamais facile. Charles Mingus l’illustre bien dans sa citation. 

Lorsqu’on crée une présentation, on fait face à un bon nombre d’enjeux : la quantité d’informations, l’ordre du contenu, l’illustration des informations, l’évidence des points-clés, l’adaptation au public ciblé…

Nous vous présentons 8 règles à suivre pour créer une présentation impactante, qui élèvera la qualité de votre contenu, facilitera votre rôle de présentateur et bonifiera l’expérience de votre public ou de vos apprenants :

1. Réduisez

Pour qu’une présentation soit simple, il ne faut jamais la surcharger de contenus. L’information affichée doit accompagner votre discours mais ne doit pas tout dire à votre place. Par exemple : Avez-vous vraiment besoin de montrer toutes les informations d’un grand tableau ou celui-ci a-t-il pour objectif de montrer une statistique qui serait suffisante, seule, sur cette slide?

Pensez aussi à avoir un nombre de slides bien adapté à la durée de la présentation. 

2. Triez

Au préalable, vous devez trier et sélectionner vos contenus pour hiérarchiser et prioriser l’information. Cela vous aidera à construire votre discours et à créer votre plan de présentation. Qu’est-ce qui est indispensable à afficher visuellement? Qu’est- ce qui ne pourrait être mentionné qu’oralement?

3. Un message = une slide

Ne lancez pas trente idées sur une seule slide! Trop d’informations font perdre le focus de votre audience. Les listes à puces sont un bon exemple de confusion. Elles sont faciles d’utilisation mais sont souvent trop chargées et l’audience ne les retient pas. Chaque point pourrait potentiellement avoir sa propre slide avec une image ou une iconographie personnalisée.

4. Hiérarchisez 

Titre, sous-titre, paragraphe… Optez pour un style et n’en changez pas! Votre audience doit être capable de comprendre rapidement et tout au long de votre présentation la manière dont sont structurés vos arguments. Ce sont des repères structurels qui facilitent la lecture de votre public. 

 

5. Adaptez

Cela peut paraître évident mais penser vos visuels dépend aussi du contexte de la présentation et de l’audience. 

Êtes-vous conférencier lors d’un évènement grand public? Est-ce que vous donnez une formation en entreprise? Est-ce une présentation à un Comité d’administration? Est-ce une demande de financement devant des financiers? Ils n’ont pas tous envie d’entendre la même chose, vos objectifs ne sont pas les mêmes. Gardez en tête ce qu’ils ont besoin de savoir et posez-vous cette question tout au long de votre préparation : « Avec quoi je veux que mon audience reparte à la fin de ma présentation ». 

6. Simplifiez

Évitez les polices d’écriture trop « à la mode » ou difficiles à lire. Utilisez maximum deux styles de polices : un pour les titres, l’autre pour le texte (repensez au point 4).

Évitez d’utiliser trop de couleurs. Une ou deux couleurs principales et une couleur d’accent devraient suffire.

Ne surchargez pas les slides avec des icônes ornementales inutiles ou des illustrations trouvées sur Google Images (attention aux droits d’auteur).

7. Illustrez

Les tableaux et infographies sont de très bons outils pour présenter l’information, mais ils sont risqués à cause de leur complexité. Repensez au point 1 en allant extraire un chiffre ou une statistique d’un tableau trop large. Donnez lui de l’emphase en l’accompagnant d’un texte de 2 lignes ou d’une illustration parlante. 

Même chose pour une infographie, si vous souhaitez simplement montrer une tendance avec des courbes, n’affichez pas trop de chiffres.

8. Touchez

Simple ne veut pas dire ennuyeux, froid, noir et blanc. Vous pouvez tout à fait sortir du lot en épurant votre contenu et en le rendant original et percutant via un jeu de couleurs limité, un bon choix typographique, des photos professionnelles et harmonieuses (unsplash.com).

La simplicité consiste donc à soustraire ce qui est évident et rajouter ce qui a du sens. C’est la loi cardinale selon John Maeda, diplômé du MIT, est considéré comme l’un des plus grands et influents web-designer actuel.

Notre équipe est spécialisée dans la décomplexification et l’esthétique des présentations. Si vous souhaitez effectuer un travail collaboratif sur le Powerpoint ou le Keynote que vous avez préparé, nous serons heureux de vous aider.  

Quels sont vos besoins?

Les champs requis sont indiqués *

Read More

Comment créer une présentation rapidement?

3 options pour gagner du temps lorsqu’on doit faire une présentation sur Powerpoint, Keynote ou Google Slide. Allez-vous encore y passer votre soirée?

Read More

Choisir Keynote ou PowerPoint pour sa présentation?

Vous travaillez sur Apple, mais utilisez PowerPoint par habitude ou vous ne connaissez pas les différences entre ces deux outils de présentations ? Par ici, on va tout vous expliquer ! 

Êtes-vous sur Mac ou sur PC? 

Vous travaillez sur PC, vous aurez tendance à utiliser PowerPoint qui est inclus dans la suite Office. Vous êtes sur Mac, vous aurez les mêmes possibilités que sur PC avec ce logiciel et vous possédez aussi un accès complet à Keynote.  

Si vous avez un compte Apple, il est possible d’avoir une version de Keynote sur des appareils qui ne font pas partie de la famille de la pomme. Celui-ci sera accessible et modifiable sur iCloud. Cependant, cette version est limitée et requiert évidemment un bon débit internet (lors d’une présentation dans un grand événement, j’ai tendance à ne pas faire confiance au réseau local, ce n’est donc pas une solution optimale). 

Une différence d’interface

Si nous devons comparer l’interface de PowerPoint et de Keynote, le second gagne haut la main. 

Le logiciel de Microsoft est confus, surchargé, l’interface rend l’expérience pénible pour ceux qui n’en sont pas spécialistes. Malheureusement, cela cause une perte de temps en plus d’imposer des limites créatives. 

À contrario, Keynote est pensé pour être léger, clair, intuitif. L’interface est aérée et bien définie pour faciliter l’accès à tout utilisateur. Pour ceux qui peuvent se le permettre parce que vous travaillez sur Apple, faites le test d’utiliser Keynote, vous ne reviendrez pas en arrière !

Une différence de résultats esthétiques

Il n’y a aucune différence notable entre les deux logiciels dans le rendu esthétique. Un bon designer est capable de réaliser la même chose sur PowerPoint et sur Keynote. 

Par contre, nous devons donner le point sans hésiter à Keynote dont les animations subtiles, fluides, créatives, font une grosse différence. Même constat avec les transitions. Et grâce à son interface plus accessible que son concurrent, un beau résultat est plus facile à atteindre. 

La majorité des animations sur PowerPoint sont à bannir, en fait, seule Morphose vaut la peine d’être utilisée (pas disponible sur toutes les versions). Oubliez les autres. Quant aux transitions, seules les 2 de base (Fondu et Poussée) sont intéressantes. 

Une différence de compatibilités

Vous avez créé un Keynote et voulez le transformer en PowerPoint (parce que votre client, l’organisateur de l’événement est sur PC), c’est possible, mais… il peut se produire des décalages, les animations ne vont peut-être pas fonctionner, les typos ne marcheront pas toujours… il faut donc absolument faire un contrôle qualité. 

Par contre, l’inverse est impossible ! Si Keynote inclut l’option d’enregistrer sous PowerPoint, Microsoft ne permet ni d’ouvrir ni de sauvegarder sous Keynote. 

Dans un cas comme dans l’autre, transformez votre présentation en PDF avant de l’envoyer si vous préférez vous assurer d’une bonne correspondance. 

Notez également que selon la version de Microsoft utilisée par la personne à qui vous transmettez un PPT, ça risque de ne pas fonctionner comme vous le voulez (et c’est quasi impossible à prévoir lors de la création). Il existe bien sur des manières de sauvegarder votre PowerPoint dans différentes versions pour être certain que ça fonctionnera, c’est ce que nous faisons pour nos clients qui savent d’avance que leur présentation circulera sur de nombreux ordinateurs. 

Une différence de prix

Keynote est gratuit pour les utilisateurs Apple. PowerPoint est inclus dans la suite Office qui est bien entendu payante.    

Si notre article donne les meilleurs points à Keynote, il va de soi que tous les contextes ne se prêtent pas à son utilisation. Si vous n’êtes pas sur Apple ou que vous prévoyez de faire circuler votre présentation sur d’autres ordinateurs PC, PowerPoint est tout indiqué. Que ce soit avec un logiciel ou l’autre, un bon regard créatif, une manière réfléchie d’organiser l’information et une bonne maîtrise de l’outil vous permettront d’obtenir un beau résultat.

Et si vous préférez compter sur des experts, notre équipe de La Slide est là ! 😉

 

Contactez-nous pour vos projets de présentations

Résumé en un coup d’oeil

  PowerPoint Keynote
Meilleur tarif  

1

Vous êtes sur PC

1*

 
Vous êtes sur Mac

1

1

Compatibilité pour transformer un keynote en PPT ou l’inverse  

1

Qualité des transitions et animations  

1

Interface friendly  

1

Total

2

5

*ceci est une donnée décisive concernant le choix de l’outil à privilégier

Quels sont vos besoins?

Les champs requis sont indiqués *

Read More

Réussir ses visuels de présentation de vente

Une bonne présentation de vente doit être claire, convaincante et marquante. Selon les produits ou services que vous offrez, le client peut signer de suite ou mettre jusqu’à un an avant de finaliser son processus d’achat. Dans tous les cas, il doit se souvenir de vous.

Soigner ses visuels

L’image que l’on projette pendant notre présentation parle de nous, elle assoit notre professionnalisme et envoi une impression de fiabilité et de crédibilité au client. Il est donc essentiel que ces visuels soient bien construits, esthétiques et alignés avec l’image de marque de notre entreprise.

Bien gérer son temps

En moyenne, une présentation de vente dure 20 minutes. Après cela, le client préférera entrer dans une phase d’échanges. Il est conseillé de ne pas s’étendre trop longuement sur l’éducation du client, c’est-à-dire sur les détails qui génèrent une surinformation. Évitez aussi d’aborder trop de sujets différents. À la place, demandez-vous quels messages ont le plus de valeur pour la personne en face. Le nombre de slides accompagnant notre discours devrait se situer entre 8 et 20 visuels (grand maximum).

Éviter les tableaux et présenter des statistiques

L’idéal est d’éviter les tableaux. Les informations qu’ils contiennent sont souvent superflues et gagneraient à être représentées différemment. À la place, on privilégiera une mise en avant des chiffres clés, on organisera l’information sous forme de graphiques attrayants et dynamiques ou on jouera avec des animations percutantes.

Réduire les textes

Le client est là pour vous écouter et voir votre offre. Le cerveau analyse les images 30 fois plus rapidement que les sons. Il est donc recommandé d’être très visuel grâce à des images bien choisies, de courtes phrases éloquentes, et surtout d’éviter les paragraphes de textes.   

Construire son PowerPoint

  1. Commencez par une slide rapide qui introduit votre entreprise et précise le sommaire de votre présentation. Ainsi, la personne en face sait qui vous êtes, ce que vous faites et pourquoi vous êtes là.
  2. Énoncez les problématiques que votre offre vient résoudre.
  3. Exposez vos solutions, votre service ou vos produits.
  4. Montrez les bénéfices de votre offre.
  5. Insérez des « social proof », c’est à dire des témoignages sous la forme des logos de vos clients par exemple.
  6. Terminez sur une slide marquante qui résume l’idée maîtresse de votre présentation. 

Ce format peut s’adapter à votre offre et à la personne que vous aurez en face. Par exemple, si vos clients sont très analytiques, ils auront besoin de plus de détails au sujet des problématiques, tandis que s’il s’agit d’une personne fonceuse qui s’impatientera de connaitre votre offre.

Investir dans ses visuels de vente

L’impact des images qui accompagnent votre discours de vente offre un réel retour sur investissement. 93 % des clients considèrent que l’apparence esthétique des visuels est un élément clé dans leur décision d’achat. N’oublions pas qu’en 2018, plus de 84 % des communications sont visuelles, il est donc important de se doter d’un matériel qui mise sur ces qualités. Le retour sur investissement en vaut définitivement la peine!     

Design | Coaching | Photographie


Voir les services de design de présentations

Read More

Réussir la présentation de son plan stratégique

Vous avez une analyse ou un plan stratégique à présenter à l’équipe ? Quels sont les éléments clefs pour augmenter leur attention, maximiser les chances d’être approuvé et qu’ils se rappellent du plan sur le long terme ?

Nous allons raconter ici l’histoire d’une passionnante étude intitulée : The Use of Visualization in the Communication of Business Strategies : An Experimental Evaluation de Sebastian Kernbach, Martin J. Eppler, Sabrina Bresciani.

Le contexte : une petite histoire

L’expérience s’est déroulée dans le département des finances de BMW. Une présentation d’affaires ayant l’objectif de proposer un plan stratégique a été effectuée devant 76 cadres, divisés en 3 groupes. Le premier groupe (A) a écouté l’analyse qui était accompagnée de textes en format bullet point sans aucune illustration. Les deux autres groupes (B et C) avaient droit à un PowerPoint visuel, avec des infographies et diagrammes temporels. (suite…)

Read More

2 conseils simples pour illustrer ses designs PowerPoint ou Keynote

Publications blogue conseil

Les slides remplies de textes sont à éviter. Elles font perdre l’attention du public qui lit au lieu d’écouter, ce qui est regrettable puisque les personnes se déplacent pour vous voir. Notre expert nous donne quelques conseils pour illustrer ses designs PowerPoint ou Keynote.

Remplacer les textes par des images

Laissez des photos illustrer vos propos. La force d’une image, lorsqu’elle est bien choisie, c’est qu’elle permet d’appuyer une idée et de la rendre marquante. Cela enrichit votre contenu et vous donne des repères dans votre discours.

Bien choisir ses illustrations

Le public réagit mieux aux images personnelles non issues des banques d’images. Ainsi, vous gagneriez à intégrer des visuels qui parlent réellement de vous : la vie au sein de votre entreprise, votre quotidien d’auteur, vos produits, vos constructions… Mais attention à la qualité de vos images! Faites appel à un photographe. Votre professionnalisme et votre crédibilité sont renforcés grâce à des visuels impeccables et cohérents.

Ne manquez pas tous les conseils aux conférenciers dans notre prochain E-Book, sortie prévue 1er février 2018! 

Design | Coaching | Photographie


Découvrez nos services

Read More
#zikzag_button_62ffca813ca1d { color: rgba(255,255,255,1); }#zikzag_button_62ffca813ca1d:hover { color: rgba(0,0,0,1); }#zikzag_button_62ffca813ca1d { border-color: rgba(49,49,49, 1); background-color: rgba(235,93,28,1); }#zikzag_button_62ffca813ca1d:hover { border-color: rgba(49,49,49, 1); background-color: rgba(255,255,255,1); }